Kézako ?

L'irrigation du côlon est une démarche d'hygiène intime douce, de détente et de stimulation du système nerveux intestinal.

 

Elle permet d'infuser la totalité du côlon, grâce à des «bains» réalisés à l'aide d'une machine dédiée, avec une eau à très faible débit, filtrée et tempérée, par voie rectale (canule stérile à usage unique).

 

Des massages très doux de l'abdomen accompagnent et facilitent cette technique respectueuse et bienveillante.

Bienfaits :

  • Stimule le parasympathique et permet la détente, le relâchement des tensions et des spasmes,

  • Améliore la digestion et le transit,

  • Participe à l'équilibre du microbiote,

  • Stimule, dynamise et améliore le péristaltisme par l'action mécanique et thermique,

  • Réveille le tonus intestinal, le mouvement de masse et l'action réflexe,

  • Permet une décongestion des organes limitrophes,

  • Résout l'état d'encombrement :

    • des matières sèches en cas de constipation,

    • des matières irritantes en cas d'acidité ou de fermentation,

    • des gaz en cas de ballonnements,

L'irrigation du côlon contribue à assainir

et relancer le fonctionnement de l'émonctoire intestinal.

L'irrigation colonique prend tout son sens accompagnée de conseils d'hygiène de vie pour :

  • Adopter une alimentation saine et équilibrée, facilitant la digestion et favorisant l'assimilation,

  • Optimiser l'élimination,

  • Apprendre à gérer le stress et les émotions, bien respirer pour bien oxygéner ses cellules, retrouver un sommeil de qualité,

  • Exercer une activité physique adaptée. 

C'est là tout l'accompagnement

du praticien naturopathe !

Préparation avant la séance

Déroulement de la séance

3 à 4 jours avant la séance, pour reposer et éviter la surcharge de travail du système digestif :

  • privilégier des cuissons simples (vapeur douce),

  • supprimer les graisses cuites et saturées (fritures, beignets, ragouts, pâtisseries)

  • manger à heures régulières, supprimer les grignotages,

  • modérer la quantité d’aliments, en apportant 50% de légumes cuits dans l’assiette et 50% de céréales semi-complètes ou complètes + protéines (exception de la viande rouge qui constipe),

  • réduire la quantité de pain (1 tranche par repas ),

  • supprimer le lait et les fromages odorants ou coulants (qui fermentent), au profit du fromage de brebis ou de chèvre,

  • pour les personnes très ballonnées : pas de fruits ou légumes crus la veille de la séance.

 

Exemples de cures préparatoires spécifiques :

  • graines de lin broyées ( 1 dans une compote ) ou psyllium blond en paillettes (1 càs diluée dans un grand verre d’eau),

  • jus lactofermentés (1 petit verre matin et soir),

  • probiotiques, en cas de dysbiose,

  • charbon actif, si beaucoup de ballonnement,

  • Entretien préalable d'une demi heure pour prendre connaissance de votre attente, vous expliquer le déroulement de la séance, répondre à vos questions et réaliser un recueil d'informations permettant de valider une démarche d'hygiène.
     

  • Après avoir vidé votre vessie, vous vous installez sur la table couvert d'un drap de bain après avoir ôté pantalon ou jupe.
     

  • Allongé sur le côté, une canule rectale stérile à usage unique et lubrifiée est placée en douceur par vous ou le praticien selon votre choix.
     

  • Un système à double voie permet l'arrivée d'eau douce, tempérée et filtrée que je nomme « bains » tant le débit est faible, accompagnée de massages très enveloppants et relaxants.
     

  • 3 bains sont ainsi réalisés pendant la séance amenant une mobilité progressive et une évacuation plus facile. 

  • Facebook
  • Instagram

Erika BARREAU, Naturopathe